Pénélope, Tarapacki

Tel: 01 69 15 65 17

(English below)

Assistante ingénieure à l’EGCE de Janvier 2021 à Décembre 2023, j’ai été l’ingénieure du projet Bitter-Tox sous la direction de Frédéric Marion-Poll et Amir Yassin. Cette ANR de 3 ans s’est intéressée à deux aspects du comportement des drosophiles :

  • Comportement alimentaire : détermination des gènes responsables de la sensibilité à l’amer et la toxicité chez Drosophila melanogaster (2 an et demi)
  • Comportement reproducteur : transfection de plasmides chez Drosophila erecta (6 mois)

Comportement alimentaire :

Pendant deux ans et demi, j’ai cherché à déterminer quels sont les gènes reposables de la sensibilité aux molécules amères et/ou toxiques chez Drosophila melanogaster. Pour ce faire, j’ai pu utiliser la technique MultiCAFE (développée au laboratoire EGCE) pour la préférence alimentaire et des actimètres pour l’étude de la survie. Ces techniques ont été réalisés sur des drosophiles melanogaster appelées DGRP (Drosophila Genetic Reference Panel), des mouches isogéniques qui permettent par la suite de lier le phénotype au génotype par GWAS.

Comportement reproducteur :

Pendant les six mois et demi de mon contrat, j’ai pu travailler avec Cécile Serrano, post-doctorante au laboratoire EGCE, sur le transfert d’une séquence enhancer chez Drosophila erecta (par la technique de CRISPR/Cas9).  Deux plasmides différents ont été testé et j’ai pu prendre en charge la totalité du suivi des générations suivantes à la recherche des phénotypes modifiés.

(French above)

Engineer assistant at the EGCE lab from January 2021 to December 2023, I was the Bitter-Tox project’s engineer under the supervision of Frédéric Marion-Poll and Amir Yassin. This three-year-long ANR project took an interest on two drosophila behaviors:

  • Eating behavior: determining the genes in charge of the sensibility to bitter and/or toxic compounds in Drosophila melanogaster (2 year and a half)
  • Reproductive behavior: transfection of plasmids in Drosophila erecta

Eating behavior:

For two years and a half, I tried to determine which genes were responsible for sensibility to bitter and/or toxic compounds in Drosophila melanogaster. To do so, I used the MultiCAFE method (developed in the EGCE lab) for the preference index and trikinetics for the survival rate. Those techniques were executed on melanogaster drosophilae called DGRP (Drosophila Genetic Reference Panel), isogenic flies which allow us then to link the phenotype to the genotype by GWAS.

Reproductive behavior:

For the last six months of my contract, I was able to work with Céline Serrano, a post-PHD student at the EGCE lab, on plasmid transfer of an ehancer sequence in Drosophila erecta (by CRISPR/Cas9). Two different plasmids were tested and I took in charge the entirety follow up of the generations that followed, while searching for the modified phenotypes.

Retour en haut